Carnaval d'articles

3 habitudes simples pour se sentir calme et heureux au quotidien

Cet article participe à l’événement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen. J’apprécie beaucoup ce blog, et l’un de mes articles préférés est 10 bonnes habitudes pour passer d’excellentes journées.

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de mon meilleur ami que j’observe vivre depuis que l’on cohabite. Il me parle souvent de ses difficultés mais il m’explique comment il recherche des solutions pour les dépasser. Il a de nombreuses qualités et il m’a dit une chose très belle un jour : il m’a avoué qu’il avait décidé de partir sur le chemin de sa vie !

1) Se mettre en mouvement sur le chemin de la vie

Un homme angoissé qui cherche des solutions

C’est le matin, il est 6h. le réveil sonne et les pensées de toutes les choses à faire commencent à tinter à leur tour. Le corps est lourd, les paupières aussi. Que va-t-il se passer ce matin ? Va-t-il recevoir un appel ? Quel niveau va-t-il avoir ? Jusqu’à quelle heure va-t-il devoir travailler ? Quand va-t-il pouvoir arrêter ? Pourquoi a-t-il cette peur au ventre ?

Les pensées qui tournent en boucle

Le regard n’est pas dirigé vers la vie. Le regard est dirigé vers le torrent de ses pensées. Nous parlons peu, mais je peux sentir son stress, l’angoisse dans ses yeux vitreux, renfrognés. Sa tête est penchée en avant et l’espace entre ses deux sourcils est plissé.

Il se met en action pour se calmer

Puis tout à coup, son corps se met en action. Ses pieds touchent le sol, ses jambes se mettent en mouvement et portent la lourdeur de son mental.

Il ouvre la porte d’entrée et le fait de franchir le seuil lui fait redresser les épaules. Il va chercher l’arrosoir. Il marche, il fait des pas jusqu’au potager rempli de tomates de différentes espèces. Il se penche et se met à la tâche. Il ne pense plus pendant ces brefs instants. La peur le quitte. Il se reconnecte à son corps qui passe au premier plan de sa conscience. Sa respiration me dit-il s’apaise. Voilà comment il m’explique sa première astuce pour redevenir calme :

« L’action crée le flux. Elle fait circuler la vie qui n’est que mouvement. »

3 habitudes simples pour se sentir calme et heureux au quotidien3

2) Marcher, c’est un chemin de calme et de paix

Des nœuds à relâcher

Il est 18h. Mon ami rentre du travail et la fatigue, la lassitude ont plombé son visage. Il porte un nœud au niveau des poumons et une boule au ventre, symbole de la tension de la journée et d’un travail subi, non aimé. Mais ceci est un autre problème… peut-être.

Il est l’heure d’aller marcher visiblement ! Sitôt le pas de la porte franchi et le sac de travail posé lourdement, il repart pendant que je suis en train de réfléchir à ce que je vais préparer à manger ce soir. Pourquoi va-t-il marcher ? Il y a temps à faire, tant de choses à penser. Il pourrait m’aider !

« Tu vas faire des courses ?

– Non !

Il va chercher le contact de la nature. Cet homme habite comme moi en ville. Il aime tellement le vert, les arbres, le ciel. Et il peut les voir !

Se mettre en marche pour accéder à notre calme intérieur

Une seule chose à faire selon lui. Marcher. Marcher, c’est partir à la recherche d’arbres, de plantes et de ciel. L’enchaînement des pas, la succession des contractions musculaires du cœur, des poumons. Tout s’anime me confie-t-il. Le vent caresse sa peau. Vous entendez les étourneaux ? Les platanes en sont noirs. Je peux le voir marcher parfois quand je suis en terrasse au bord du Canal de la Robine. Sa tête est mobile sans être agitée. Son pas est lent sans être nonchalant. Une tranquillité émane de ses enjambées. Parfois son regard se fixe. Le temps semble défiler différemment en l’observant.

La nature est notre meilleure alliée de paix

Il m’a raconté un soir en regardant les étoiles : « Pour être calme et zen au quotidien, pars sur les chemins et absorbe les vibrations de la nature. Le moindre arbre, oiseau, bruissement de feuilles, espace de ciel, nuage, plante, cours d’eau est un éclat de lumière qui réchauffe peu à peu la glace de mon existence quand elle commence à geler. »

La marche crée le calme nécessaire à l’observation

Le silence. Le calme. La paix.
Il peut observer les gens qui passent, qui sortent des magasins avec des paquets. Quelques jeunes sont en train de rire et de discuter autour d’un verre en terrasse. Après avoir volontairement placé son attention vers ce qui l’apaise, il observe avec douceur et bienveillance les choses qui se passent autour de son chemin.
Il marche et il observe. Il se place en spectateur paisible, et peu à peu arrive ce qui se produit de plus en plus souvent chez moi aussi quand je pars marcher sans but matériel.
La marche amène à l’essentiel.

La marche conduit à l’essentiel

Mon ami marcheur qui se met en action pour aller bien me cite souvent un de ses auteurs favoris :

3 habitudes simples pour se sentir calme et heureux au quotidien

 

Ainsi, voici ce qui arrive peu à peu en marchant. Le mental s’apaise et la route de sa vie s’éclaircit.

Il marche, il observe, il respire et arpente les routes de son accomplissement. Cette force de vivre qui l’amène à devenir un être éclairé et éveillé !

Voir aussi : Astuces pour des résolutions 2018 qui vont bien marcher

3) Marcher vers l’accomplissement de sa vie

La marche lui permet de voir l’essentiel. Il prend conscience de ses valeurs, du sens qu’il veut donner à sa vie. Et l’énergie qui circule suite à cette mise en mouvements le redynamise. Il a envie d’agir. Il se fixe des objectifs mentaux de façon claire. Il aperçoit ses convictions personnelles comme une boussole.

L’accomplissement est un chemin que l’on suit pour trouver son bonheur

S’accomplir, c’est parvenir à celui que l’on souhaite devenir. Être celui qui nous inspire me dit-il ! Il finira poète ! Il me répond que la fin n’est pas un objectif pour lui. Il aime citer Lao Tseu qui explique qu’il n’y a pas de chemin vers le bonheur mais que le bonheur est le chemin lui-même. J’ai fait des petites recherches sur ce sujet de l’accomplissement. Il a été défini par Abraham Maslow.
Il est le résultat d’une succession d’étapes :

• Se connecter à soi-même ;

• Vivre en suivant ses valeurs ;

• Se fixer des objectifs ;

• Réaliser ses objectifs en suivant ses convictions personnelles.

Et c’est assez génial : la mise en action par la marche permet de valider les trois premières étapes !

Retour à la maison après la marche : noter et agir

Que puis-je faire après ces trois étapes ? J’ai envie de lui poser la question, mais je le ressens en moi. Comme une intuition. Et comme une vérité universelle. Si je veux parvenir à mon accomplissement, quoi de mieux que de marcher vers lui ! Agir, marcher et agir à nouveau. Un chemin qui n’a de cesse de s’allonger joyeusement tant que notre énergie nous pousse à arpenter les routes de notre existence. La dernière étape : l’action. Je le vois souvent rentrer de balade et saisir tout de suite son carnet pour prendre des notes. Il écrit des bouts d’articles, des mots-clés, des guides… Il souhaite aider les gens à devenir plus éveillés et heureux. Mais il pratique lui-même. Il se met en action à nouveau. La boucle est bouclée, ou presque ! Côtoyer ce genre de personne ne vous laisse pas indifférent·e, vous ne trouvez pas ?

La clé des champs

J’aurais aimé vous raconter les lendemains de ce chercheur de bonheur qui teste d’autres habitudes positives. Il parvient chaque fois un peu plus à stabiliser son calme et sa lucidité, mais ce qui m’apparait le plus fortement, c’est son sourire, l’apaisement de son visage. Ses ressources sont les suivantes :

· La mise en action ;

· La marche qui nous calme et nous montre l’essentiel ;

· La recherche de notre accomplissement.

C’est ensuite la connaissance, la recherche, l’utilisation de nos forces qui permettent de garder notre motivation, de développer notre capacité de récupération et de continuer à avancer sur les routes de notre accomplissement quotidien. Car, vous le savez, il faut renouveler sans cesse nos efforts.

Vous pourrez apprendre à trouver vos forces positives sur l’E-book de ce futur écrivain, à télécharger gratuitement sur son blog Inspirations Positives

Vous pourrez en savoir davantage sur cet homme ici dont j’évoque un moment de vie dans cet article.

Si cette petite histoire vous a plu, merci de me laisser vos commentaires !

Mon ami m’a déjà crié cette phrase, à mes doutes et à moi :

« Que la mise en mouvement au travers de la marche vous amène à vos forces d’accomplissement ! »

A très bientôt !

 

Crédits Photos Unsplash

Robert Reyes ( à la une)

Connor McSheffrey (forêt)

Partager l'article
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.